Traditions françaises et Art Russe : Jean Nouvel a présenté son nouveau projet à Saint-Emilion

Date de création

10.07.2018

Jean Nouvel, architecte vedette de renommée internationale, qui a déjà réalisé notamment les bâtiments de l’Institut du monde arabe à Paris et du Louvre d’Abu Dhabi, a inauguré le 5 juillet 2018 son nouveau projet : la restauration du Château La Grâce Dieu des Prieurs.

Le vignoble historique de La Grâce Dieu Des Prieurs, situé dans une des plus anciennes régions viticoles de France, a été l’objet de grandes modifications sous l’œil attentif du maître. Jean Nouvel, dont l’enfance s’est déroulée tout près de Saint-Émilion, a réussi à créer un espace extraordinaire, qui allie les traditions viticoles françaises, les technologies de production modernes et l’art russe. La finalité de son œuvre : transformer le Château en un véritable objet d’art.

Une grande présentation au Château La Grâce Dieu des Prieurs a réuni à Saint-Émilion un grand nombre de personnalités connues telles que Alexeï Mechkov, SE l’Ambassadeur de Russie en France, Bernard Lauret, Monsieur le Maire de Saint-Émilion, l’Abbé Emeric de Rozières, curé de Saint-Émilion, Louis et François Mitjavile, vignerons, Rena Lavery, Directrice de la Fondation Art Russe etc. Des partenaires et des distributeurs de la marque Art Russe Saint-Émilion Grand Cru, les plus grands critiques de vin français et étrangers, des journalistes représentants des médias français et internationaux ont également assisté à l’événement. Le rassemblement a été clôturé par le magnifique concert du célèbre pianiste Nikolaï Louganski qui a joué les œuvres de Claude Debussy et de Serge Rakhmaninoff.

De nombreux voisins et châtelains se sont joints à l’inauguration tels que les propriétaires du Château Aurage, Сhâteau Candale, Château Franc Grâce Dieu, Château La Commanderie, Château La Grâce Dieu les Menuts, Сhâteau Milens, Château Naulet, Château Pindefleurs, Château Tertre Roteboeuf, Château Quintus, Clos Dubreuil etc.

Bernard Lauret, maire de Saint-Émilion, a fait l’éloge de la transformation des lieux par Jean Nouvel : « C’est le deuxième projet de Jean Nouvel dans notre ville, j’espère voir d’autres réalisations de ce grand architecte dans la région. Dès le début, c’était un plan très intéressant et plein d’ambition. Nous avons ensemble trouvé des solutions à tous les problèmes pour surmonter les obstacles qui se dressaient sur notre chemin. Le résultat de notre travail suscite de la fierté et de l’admiration ».

« Je tiens à remercier tout le monde pour le travail accompli, a déclaré Alexeï Mechkov, SE Monsieur l’Ambassadeur de Russie en France. C’est un projet d’envergure, qui a lié sol français au développement des affaires russes à l’étranger en passant par les grands crus qui se vendent dans le monde entier. De tels projets sont importants aujourd’hui, à l’heure où la Russie et la France entament une nouvelle étape de leurs relations ».

Le Château La Grâce Dieu Des Prieurs a été fondé en 1885. Il est entouré par les châteaux Laroze, Figeac, La Dominique et Cheval blanc. Les vins de la Grâce Dieu des Prieurs ont commencé à être mis en bouteille au sein du château à partir de 1958. Ils ont toujours été appréciés par les connaisseurs des vins bordelais. Cependant, ces dernières décennies, le domaine viticole avait grand besoin d’être rénové pour moderniser la production. Entre 2014 et 2017, d’importants travaux de restructuration ont été réalisés au sein dudit domaine, ce qui a permis de préserver les traditions viticoles françaises existantes tout en intégrant les innovations pour produire les vins d’une qualité exceptionnelle. Louis Mitjavile, conseiller, expert de renom, a été invité pour améliorer le processus de vinification. Le projet de modernisation a été mis en place sous la direction de Laurent Prosperi.

Le projet architectural de la rénovation du château a été conçu par Jean Nouvel. Le célèbre architecte a voulu préserver le caractère authentique et historique des lieux, tout en apportant une touche de modernité dans les technologies utilisées et dans l’ensemble architectural. Ainsi, la nouvelle cave de vinification par gravité est munie d’un équipement de pointe tout en étant une œuvre architecturale remarquable : une construction cylindrique rappelle une cuve de fermentation géante, dont les parois sont décorées par une fresque illustrant étape par étape le processus vinification. Grâce au génie de Jean Nouvel, le château La Grâce Dieu des Prieurs à Saint-Émilion est devenu un véritable objet d’art.

Les nouveaux propriétaires du domaine ne se sont pas limités aux transformations architecturales et technologiques. En 2017, le Château La Grâce Dieu des Prieurs et la Fondation Art Russe, qui possède une des plus riches collections d’art russe et soviétique de la fin du XIXe et du début du XXe siècle, ont signé un accord de partenariat. A la suite de ce mémorandum, le château reçoit chaque année des reproductions de tableaux de la Fondation pour décorer ses vins grands crus. Il a aussi reçu le droit d’utiliser la marque Art Russe pour ses bouteilles. Cette sélection de reproductions pour les étiquettes du Château La Grâce Dieu des Prieurs a pour but de montrer la diversité des tendances de l’art russe. Aujourd’hui, les étiquettes des vins Art Russe Grand Cru sont décorées par les œuvres d’Ilia Répine, Victor Vasnetsov, Mikhaïl Vroubel, Nicolas Roerich, Nikolaï Fechine, Alexandre Guerassimov, Victor Popkov, Geli Korjev et d’autres artistes russes et soviétiques.

« Ce projet qui unie l’œnologie et l’art est une chance pour attirer un nouveau public à la Fondation et donner une plus forte notoriété à l’art russe en France et à l’international. Le projet a fait découvrir un grand vin français aux Russes et nombreux sont ceux qui ont découvert l’art russe grâce au vin français », a noté Andreï Filatov, fondateur d’Art Russe et propriétaire du Château La Grâce Dieu des Prieurs.

POUR INFORMATION

Jean Nouvel est un célèbre architecte français et prix Pritzker. Il réalise ses projets en Europe, en Asie et aux Amériques. Diplômé de l’École nationale supérieure des beaux-arts à Paris, il réalise son premier projet novateur en partenariat avec Architecture-Studio : le bâtiment de l’Institut du monde arabe à Paris  (1981-1987). Ensuite, c’est lui qui crée l’Opéra de Lyon, le centre commercial d’Euralille à Lille, le grand magasin Galeries Lafayette à Berlin, le Palais de la culture et des congrès à Lucerne, Gazomètre A à Vienne, le pavillon « Monolithe », flottant dans le lac de Morat pendant l’« EXPO-2002 ». Il se distingue récemment par la Tour Agbar à Barcelone, la rénovation du Musée national centre d’art Reina Sofia à Madrid, le musée Guggenheim à Rio de Janeiro et le Louvre Abu Dhabi. En 1994 il a fondé « Ateliers Jean Nouvel » qui est devenu en 2006 un des plus grands bureaux d’architecture en France avec ses 140 employés. À l’heure actuelle, il gère en même temps quelque 40 projets en France et à l’étranger. Le siège se trouve à Paris, il dispose aussi d’agences à Londres, à Copenhague, à Minneapolis, à Rome, à Madrid et à Barcelone. Son style se caractérise par une approche intégrale au projet architectural, mais aussi par des liens forts et harmonieux entre chaque bâtiment et le paysage. « Chaque fois, j’essaie de trouver la pièce manquante du puzzle, un immeuble parfait dans un lieu parfait ».

La Fondation Art Russe avec Andreï Filatov, entrepreneur et philanthrope à sa tête, a été créée en 2012. Elle a pour but d’approfondir les connaissances des amateurs d’art partout dans le monde dans l’œuvre des artistes russes et soviétiques, pour que leur contribution dans le patrimoine culturel mondial soit mieux appréciée. Sa collection réunit les objets d’art russes créés entre 1917 et 1991. Elle veut rendre cette période plus reconnaissable en organisant des expositions, en prêtant des toiles aux musées et galeries des pays différents et en publiant des livres et des catalogues sur les artistes les plus remarquables et leurs réalisations. Andreï Filatov s’est vu décerner une récompense de l’UNESCO pour sa contribution dans la coopération culturelle internationale et ses efforts pour préserver le patrimoine historique. En France il a été décoré de la Légion d’honneur.
www.artrusse.uk

Andreï Filatov est entrepreneur, philanthrope et fondateur de l’Art Russe. Il est aussi président du conseil d’administration de la société d’investissement Tuloma, actionnaire du groupe de transport Globaltrans. En 2013 il a été élu président de la Fédération russe des échecs, en 2014 il est devenu vice-président de la Fédération Internationale des Échecs (FIDE). À partir du janvier 2016, Andreï est l’entraîneur principal de l’équipe nationale masculine d’échecs russe. Il est membre du Conseil économique des entreprises russes et françaises dans la Chambre de Commerce et d’Industrie francorusse (CCI France Russie). Chevalier de la Légion d’honneur, Andreï Filatov est activement impliqué dans des projets caritatifs, soutient des associations littéraires et artistiques, parraine un certain nombre de programmes éducatifs. Il a aussi financé la restauration de la pierre tombale d’Alexandre Alekhine à Paris, célèbre joueur d’échecs d’origine russe et le premier champion du monde.

Laurent Prosperi, directeur du château, diplômé dans l’hôtellerie, la restauration et les arts culinaires, a toujours été un grand amateur de vin et d’art de vinification. Fort de son expérience dans le tourisme de luxe et dans le conseil immobilier (MCI immobilier), il a décidé de revenir à ses sources, à ce qui a toujours été son inspiration, en devenant le directeur du Château La Grâce Dieu des Prieurs. M. Prosperi a géré toutes les étapes du projet, à partir des travaux de construction jusqu’à la sélection des experts. Son expertise dans le management l’aide à poursuivre sa stratégie pleine d’ambitions pour développer le château, afin de créer un vrai grand vin de qualité.

Louis Mitjavile, conseiller, expert en viticulture et vinification, est issu d’une ancienne famille de viticulteurs bordelais. Depuis son plus jeune âge, Louis Mitjavile a appris les anciennes traditions de l’art viticole. Il est sans aucun doute, un des meilleurs experts du merlot, et il réussit brillamment à mettre en valeur ce cépage. Mais le maître ne se limite pas qu’au merlot. Plus d’une fois dans sa brillante carrière il a participé à la création des vins grands crus de la région. Son style distinctif : raisins en légère surmaturité, extraction longue et douce à des températures modérées, long élevage dans des barriques en chêne.