fbpx
Découvrez nos offres
Missions d'affaires en régions russes, en CEI et en France
Partenaires
Inauguration du premier musée des échecs de Russie

Andreï Filatov, Emmanuel Quidet et Pavel Chinsky ont pris part à l’inauguration du premier musée des échecs de Russie.

Andreï Filatov (président de la RCF, vice-président de la FIDE), Emmanuel Quidet (président de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe) et Pavel Chinsky (vice-président de la RCF, directeur général de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe) ont pris part à l’inauguration du premier musée des échecs de Russie qui s’est installé dans les salles rénovées de la résidence historique de la Fédération russe des échecs (RCF), boulevard Gogolevksi.

La collection unique de pièces et artefacts du monde des échecs compte plus de 4 000 objets et représente une grande valeur culturelle et historique.
Le grand maître le plus âgé du monde et historien des échecs Youri Averbakh, le président du Conseil d’administration de la Fédération russe des échecs Dmitri Peskov, le ministre de la Culture Vladimir Medinski, le président du Comité olympique russe Alexandre Joukov, le président de la FIDE Kirsan Ilioumjinov, l’arbitre international Anatoli Bykhovski, le rédacteur en chef de Nezavissimaïa Gazeta et membre du Conseil d’administration de la RCF Constantin Remtchoukov,, les championnes olympiques d’échecs Alexandra Kosteniouk, Valentina Gounina, Ekaterina Lagno et Olga Guiria, l’entraineur de l’équipe russe Sergueï Roublevski et bien d’autres ont également participé à l’événement.

La création du Musée des échecs est l’un des nombreux projets de la Fédération russe des échecs visant à populariser et à développer les échecs en Russie. Avec le projet « Échecs dans les musées », qui est devenu la carte de visite de la RCF, la fédération met en œuvre des programmes comprenant le développement des échecs pour enfants et pour vétérans, la création en Russie d’écoles de grand maître et de clubs d’échecs dans différentes régions russes.

Arkadi Dvorkovitch, vice-Premier ministre de la Fédération de Russie et membre du conseil d’administration de la RCF, a remis un cadeau unique à la collection du nouveau musée : l’édition rarissime de l’essai « Sur le jeu d’échecs » d’Ivan Boutrimov datant du début du XIXe siècle est une rareté bibliographique et deviendra l’un des objets les plus importants de l’exposition. La chef de file de l’équipe féminine russe d’échecs, triple championne de l’Olympiade mondiale d’échecs, a offert au musée la mallette d’échecs de son enfance portant l’inscription « À Sacha, la future championne du monde », que son père Constantin Kosteniouk lui avait offerte pour ses cinq ans.

La première pierre de la riche collection du nouveau musée, qui comprend des pièces rares de différentes cultures et époques, des objets personnels ayant appartenu aux célèbres grands maîtres, des livres anciens, des affiches, des tableaux et d’autres objets, a été posée par les pièces de la légendaire collection de Viatcheslav Dombrovksi, collectionneur d’échecs de Leningrad. La collection a ensuite été complétée de cadeaux offerts par des amateurs d’échecs et des invités célèbres, ainsi que des trophées de champions russes et soviétiques. Le nouveau musée de la capitale succèdera à la chambre muséale d’échecs qui accueillait le public à la Maison centrale des échecs dans les années 80 du XXe siècle.

Dans les salles rénovées, les visiteurs pourront admirer de rares coffrets d’échecs des XVII-XXIe siècles, dont quelques œuvres d’art d’envergure mondiale, certaines enviées par les grands musées d’arts. Aux côtés des chefs-d’œuvre élégants en ivoire et ébène, vous trouverez les sobres échecs en carton de Leningrad assiégé, les fils pliés des « échecs du GOULAG », les sobres échecs cosmiques en plastic beige et chocolat : c’est ce jeu qui fut utilisé par l’équipage de Soyouz 9 pour la première partie Espace – Terre de l’histoire. La collection du musée montre à quel point les échecs sont enracinés dans la culture russe et mondiale. L’histoire des échecs reflète les pages héroïques et tragiques de notre Patrie.

La riche collection d’affiches commence par une annonce unique datant de 1942 : au plus fort de la bataille de Stalingrad, les meilleurs joueurs soviétiques se réunissent à Kouïbychev pour un tournoi. Le musée impressionne par sa belle collection de coupes remportées par les joueurs russes et soviétiques dans des compétitions de très haut niveau. En outre, le musée expose des tableaux sur le thème du jeu d’échecs, des livres rares, dont le premier manuel russe du jeu d’échecs datant de 1821, des décorations et des effets personnels de grands joueurs : Mikhail Tchigorine, Alexandre Alekhine, Mikhaïl Botvinnik, Tigran Petrossian. La place d’honneur est occupée par la table de la partie légendaire de 1984 entre Karpov et Kasparov qui attire toujours l’attention du public : vous y trouverez « les mêmes » drapeaux, pièces, imprimés, pendule. Aux côtés des coupes, devenues historiques, les décorations du XXIe siècle, notamment le trophée le plus récent et le plus prisé – la Coupe des vainqueurs de l’Olympiade d’échecs à Tromsø, remportée avec les médailles d’or par l’équipe russe féminine russe en août 2014.

Le musée des échecs accueillera le public les jours ouvrés pour des visites sur rendez-vous. Réserver une visite: par tél. au +7 (495) 691-97-55 ou par email à l’adresse : russiachess@gmail.com.

Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe