fbpx

Venez en famille !

Découvrez nos solutions personnalisées

Plus de détails

Découvrez les territoires à fort potentiel économique
La protection des groupes sociaux vulnérables, au cœur de la première réunion du Comité RSO et Développement durable
16.10.2018

Le 11 octobre a eu lieu la première réunion du Comité RSE et Développement durable à la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe (CCI France Russie). Au cours de la rencontre, les entreprises membres et des fonds de bienfaisance ont discuté des mesures de soutien aux catégories de la population les plus vulnérables. Les représentants des entreprises Air Liquide, IKEA, Danone et des fonds Pokolenie Auchan, Un Maillot pour la vie et le Samu social de Moscou ont partagé leur expérience de soutien aux orphelins, malades du cancer, personnes en situation de handicap, sans-abris et peuples autochtones de Russie.

D’après les spécialistes, les entreprises doivent avoir une stratégie de RSE cohérente avec leurs activités. Ainsi, Auchan Retail Russie a mis en place un programme de formation commerciale pour les jeunes et a également élaboré un programme éducatif pour apprendre aux enfants à s’alimenter sainement et à consommer de manière responsable.

Le département « Alimentation spécialisée » de Danone Russie collabore avec une clinique municipale d’oncologie de Saint-Pétersbourg et fournit aux malades une alimentation médicale dans le cadre d’un programme étatique.  L’entreprise a créé un groupe de soutien alimentaire au centre d’hématologie, d’oncologie et d’immunologie Dmitry Rogatcheva : des diététiciens participeте à la sélection des aliments adaptés aux besoins nutritifs spécifiques des plus jeunes. En plus de ces initiatives, Danone propose des consultations de soutien alimentaire en ligne sur le site medica.ru. « La mission de Danone est de permettre, grâce à ses produits, au plus grand nombre de personnes d’être en bonne santé. Nous avons pris des mesures inédites dans le domaine de l’alimentation médicale, laquelle est une partie intégrante du traitement et permet d’améliorer la qualité de vie des patients » explique Julia Kostina, directrice exécutive du programme du département alimentation spécialisée chez Danone Russie CEI. Pour aider ceux qui luttent contre le cancer, l’entreprise a lancé le programme éducatif Sily Est en collaboration avec Daria Dontsova, ancienne malade.

Dans le cas d’IKEA, la stratégie RSE concerne aussi ses fournisseurs. « IKEA jouit d’une influence considérable dans le monde et en Russie. Nous voulons que cette influence soit positive », commente Natalia Beneslavskaïa, directrice du département développement durable d’IKEA Russie.

Ekaterina Kebal, responsable de la communication en Russie et pour le cluster Europe de l’Est chez Air Liquide, souligne qu’il est primordial qu’il y ait des contacts directs entre entreprises et fonds de bienfaisance.

Traditionnellement, la stratégie de RSE des entreprises se concentre sur l’aide à l’enfance. Le fonds de bienfaisance Pokolenie Auchan fournit une aide matérielle aux orphelinats, Air Liquide pour sa part a choisi de se concentrer sur une classe inclusive qui accueille les enfants avec un trouble du spectre autistique, dans une école de la région de Moscou. Chez IKEA, on estime que les « enfants sont la catégorie de personnes la plus importante sur terre », et c’est pourquoi l’entreprise soutient le projet de soutien aux familles SOS Detskie derevni. Dans le cadre de ce projet, les entreprises ne se contentent pas de soutenir financièrement les familles. Par exemple, le fonds Pokolenie Auchan organise chaque année un festival de foot : des milliers de jeunes participent aux matchs de sélection dans 14 villes russes. La tenue d’une telle manifestation ne serait pas possible sans la grande implication des bénévoles, employés d’Auchan aux quatre coins du pays.

Toutes les entreprises remarquent qu’il est important de communiquer avec le personnel : ce n’est qu’en impliquant les employés dans les projets de bienfaisance qu’elles peuvent accomplir ces événements avec succès tout en améliorant leur image. Le travail des personnes en situation de handicap est aussi à l’ordre du jour.

Autre tendance récente : les bureaux des directions des grandes entreprises permettent aux représentants régionaux de choisir les projets qui seront soutenus au niveau local. Les entreprises soutiennent souvent des programmes culturels ou de bienfaisance locaux en fonction de leurs activités dans la région. Par exemple, Air Liquide a soutenu le projet Téléoutes, d’après le nom d’un peuple autochtone local, à l’occasion de la livraison d’un l’équipement à l’usine EVRAZ à Keremevo.

Des représentants de fonds de bienfaisance qui existent grâce aux dons des entreprises-sponsors se sont également exprimés. Elena Ulrich, directrice du fonds Un Maillot pour la vie, est certaine que les émotions positives reçues par les enfants malades à l’occasion des rencontres avec leurs sportifs préférés guérissent les enfants : « Nous offrons aux enfants malades et à leurs parents un soutien moral. Les sportifs savent surmonter les difficultés et n’abandonnent jamais. Nous faisons passer du temps au sportifs avec les enfants, qui eux aussi ont besoin de remporter une victoire ».

Eva Bertrand, présidente du SAMU social de Moscou, fonds qui aide les sans-abris de la capitale, remarque que son association n’est pas toujours en mesure de permettre à celles et ceux qui vivent dans la rue de retrouver leur vie d’avant : « Des histoires qui se terminent bien, il y en a, mais malheureusement, pas souvent. Le SAMU social de Moscou fournit un soutien médico-psycho-social aux sans-abris « ici et maintenant « . Voilà comment devrait fonctionner une société humaine ».

Télécharger les documents de la réunion

Liens :

 

 

 

 

Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe