fbpx

Nous invitons toutes les entreprises membres de la CCI France Russie

Nous avons le plaisir de vous inviter à la Soirée Gala annuelle

Communiqué joint de la CCI France Russie, des CCE et de l’AEB concernant la décision de justice prise dans l’affaire Baring Vostok

Participez à la mission d'affaires
La transformation du retail dans le contexte de pandémie de coronavirus a été évoquée lors de la réunion conjointe des comités Retail et PR.
25.06.2020

Le 19 juin, la CCI France Russie a tenu une réunion en ligne conjointe des Comités Retail et PR, Communication et Marketing, au cours de laquelle a été discutée la transformation du retail dans le contexte de la pandémie de coronavirus.

Tatiana Kolosunina, présidente du Comité PR, Communications et Marketing, vice-présidente du marketing d’Electroshield Samara, a déclaré que la décision de tenir une réunion conjointe des deux Comités était liée à la question de la demande qui inquiète actuellement les marketologues dans tous les secteurs de l’économie. Les moteurs de l’économie sont les prix sur les ressources (qui ne sont pas suffisamment élevés pour un pronostic positif) et ce qui se produit dans le domaine de la vente au détail.

Alla Babouchkina, responsable du département des ventes internationales chez Yandex.Money, a donné un aperçu du marché commerce électronique russe pendant la pandémie. Elle a noté que le marché russe du commerce électronique est très prometteur, en 2019 sa croissance a représenté 23%. Ainsi, pendant la période de confinement de mars à mai 2020, le volume des ventes et le nombre moyen de transactions parmi les entreprises avec un chiffre d’affaires de plus de 5 M RUB par mois ont augmenté de manière significative (selon Yandex.Checkout).

Le ticket moyen a augmenté dans certaines catégories de produits avec livraison, tels que les produits pour enfants, l’alimentation, les services dans le domaine de l’assurance et des affaires. Une baisse s’est produite dans les catégories «produits et services cosmétiques», « articles de construction», services financiers et touristiques.

87% des consommateurs russes accèdent à Internet à partir d’un téléphone mobile, 44% paient leurs achats à partir d’un téléphone mobile. Il est donc important pour l’entreprise d’avoir une application mobile pratique pour ses clients. Concernant les habitudes de consommation, l’intervenante a noté que 44% des femmes souhaitent pouvoir retourner gratuitement les produits (par exemple, les vêtements) et sont intéressées par des programmes de fidélisation, tandis que 67% des hommes souhaitent un mode de paiement pratique et 30% souhaitent pouvoir consulter un conseiller sur le site .

Pour une conversion élevée, il convient de proposer le plus possible de moyens de paiement. La facilité des paiements, la présence de plusieurs banques partenaires et la protection contre l’escroquerie sont également des paramètres importants.

Maria Kolbina, chef du département de l’analyse des sociétés du segment consommation, retail et immobilier de VTB Capital a parlé de la situation dans le détail alimentaire. Selon elle, au cours des dernières années, la part des articles alimentaires dans le panier du consommateur a augmenté, et aujourd’hui le retail alimentaire en Russie occupe le 7e rang mondial en volume. Le marché poursuit sa croissance, il y a plusieurs grands opérateurs, un potentiel de croissance et on s’attend à une consolidation du marché. Jusqu’à une période récente, la part des ventes en ligne de produits alimentaires était faible, comme dans de nombreux pays. Depuis mars, le volume des livraisons des produits alimentaires a augmenté.

Le segment des livraisons express d’alimentation reste pratiquement libre, sa part pourrait augmenter de 0 à 27% au cours des 6 prochains mois.

Maria Kolbina a noté que dans le contexte de pandémie, de nombreuses chaînes d’alimentation ont dû transformer leurs processus. La situation s’est considérablement améliorée maintenant, les livraisons s’effectuent  à partir des nombreux magasins de la ville et non pas d’un entrepôt séparé. Une autre tendance et la disposition de grands magasins alimentaires à la place de plusieurs magasins indépendants, puisqu’ils sont en mesure de payer la location des surfaces occupées. Par ailleurs, la popularité des magasins de proximité est en augmentation, contrairement à celle des hypermarchés.

Egor Chliakov, directeur des ventes B2B de Yandex.Taxi a évoqué le fait que dans chaque secteur il y avait des entreprises qui ont souffert de la crise, indépendamment de leur taille. Dans cette situation, Yandex.Taxi a décidé de les aider en proposant aux magasins des services de livraison express pour les aider à réduire leurs dépenses en livreurs. Grâce à ce service, le temps moyen de livraison est de 35 minutes, une commande peut inclure jusqu’à 40 arrêts, la signature électronique est intégrée. La collaboration avec Yandex.Money a permis d’intégrer les achats en post paiement.

Les services de livraison de Yandex.Taxi sont accessibles aussi bien par les grands détaillants et les PME, par exemple, les boulangeries. D’avril à mai, selon les données de Yandex.Taxi, la demande a augmenté pour les articles pour enfants (+4449%), les fleurs et les cadeaux (+1330%), HoReCa (+412%).

En avril, la demande pour la livraison express a augmenté de 761%, en mai, encore de 190%. Selon Egor Chliakov, la demande continuera de croître après la pandémie.

La rencontre était modérée par Tatiana Kolosunina et Lidia Soutormina, directrice des événements de la CCI France Russie.

Pour recevoir les invitations aux réunions, envoyez une demande à comites@ccifr.ru.


Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe