fbpx

Nous invitons toutes les entreprises membres de la CCI France Russie

Nous avons le plaisir de vous inviter à la Soirée Gala annuelle

Communiqué joint de la CCI France Russie, des CCE et de l’AEB concernant la décision de justice prise dans l’affaire Baring Vostok

Participez à la mission d'affaires
Le luxe désormais en ligne ?
16.04.2021

Lors de la réunion du Comité Retail du 9 avril, les participants ont discuté des tendances du marché du luxe et du e-commerce.

Youlia Bevzenko, directrice générale, Julia Bevzenko Consulting Agency, a parlé des dernières tendances du marché des produits de luxe. A l’heure actuelle, de nombreuses entreprises de luxe suivent le modèle classique de vente en boutique, mais certaines grandes marques proposent leurs produits en ligne. Selon les experts, d’ici 2025, les ventes en ligne pourraient représenter environ 30% du marché.

«Le commerce électronique prend de l’ampleur grâce aux grandes plateformes comme Amazon, Farfetch, mais aussi grâce aux réseaux sociaux. De nombreux showrooms organisent des ventes sur Instagram », a noté Youlia Bevzenko. L’image est un élément important, qui a un effet décisif et incite le consommateur à acheter, y compris hors ligne. L’acheteur, après avoir vu la photo sur les réseaux sociaux, se rendra ensuite dans la boutique pour acheter le bien. Une référence à des œuvres d’art est souvent utilisée dans la présentation de l’image.

Les boutiques du secteur du luxe se transforment en musées. Des magasins comme GOuM ou TSOuM sont des plateformes où les marques peuvent présenter leurs dernières collections et attirer l’attention des acheteurs potentiels. « On peut donc considérer que le luxe continue d’investir dans les ventes hors ligne dans leurs boutiques», a souligné Youlia Bevzenko. Par ailleurs, l’intervenante a souligné que dans la boutique, contrairement à l’e-commerce, chaque client bénéficie d’une approche individuelle. 75% des produits de luxe sont vendus dans les magasins, les showrooms et les boutiques.

Dans le même temps, le commerce électronique est de plus en plus présent dans les magasins hors ligne. Ainsi, par exemple, au cinquième étage du TSOuM, un point relais a été ouvert. «De nombreux acheteurs passent leur commande en ligne et récupèrent leur commande en magasin. Il y a un mélange de deux types de vente », a déclaré l’intervenante. Le TSouM a également ouvert des points de retrait à Sotchi et à Krasnodar. Le but du projet est d’aider les clients à faire leur choix (avec l’aide d’un styliste professionnel), à passer une commande et récupérer leurs achats tout en restant dans leur ville. Dans le futur, le TSOuM prévoit d’ouvrir des points de retrait  dans plusieurs villes de Russie.

Dans son intervention, Youlia Bevzenko a souligné les inconvénients du commerce en ligne: la livraison et le conditionnement des commandes, la difficulté de prendre des mesures, de choisir les accessoires et les vêtements.

À la fin de la réunion, les participants ont posé leurs questions à l’intervenante.

Les réunions du Comité Retail sont ouvertes exclusivement aux représentants du secteur du retail, membres de la CCI France Russie. L’inscription aux réunions du Comité se fait à l’adresse électronique  Margarita.Steblyanko@ccifr.ru.

Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe