19.06.20 - Nous souhaitons un joyeux anniversaire à Pavel Chinsky, Directeur général de la CCI France Russie
La rencontre networking de la CCI France Russie et de la Chambre de Commerce Américaine en Russie (AmCham) a eu lieu à Moscou
Lire le communiqué
Comment une entreprise peut-elle lutter efficacement contre la contrefaçon ? Discussion lors de la réunion des Comités professionnels
30.10.2020

Le 27 octobre, le Comité Finances, Impôts et Sécurité  de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe (CCI France Russie), avec le soutien du Comité Douanes et Transports et du Comité Propriété intellectuelle, a abordé la question de la lutte contre les produits illégaux et la contrefaçon.

Les intervenants étaient: Maxime Kourgansky, directeur pour la protection de la circulation légale des produits, Tchestny ZNAK; Dmitry Boudanov, directeur général, Elite Security; Oksana Kouzmenko, présidente de l’Association des détenteurs de droits d’auteur, de licence, importateurs et distributeurs, BAZIS; Nikolaï Kozlov, chef du département des projets spéciaux, Nestlé; et Aksunkar Achimbek, directeur du développement commercial Russie, Ukraine, CEI, TKM International Consulting.

Maxime Kourgansky a parlé aux participants de la réunion du système de marquage destiné à lutter contre la distribution illégale de produits. « Tchestny ZNAK » est un système de marquage et de traçage des produits. Ce code permet d’obtenir des informations complètes sur le produit en scannant le code sur l’emballage du produit. L’intervenant a noté que ce système contribue à réduire la diffusion de tous les types de produits illégaux (contrefaçon, etc.).

Dmitry Boudanov a expliqué aux participants comment lutter efficacement contre la production illégale. À l’heure actuelle, des progrès sont réalisés  dans le domaine de la lutte de la contrefaçon. Les entreprises doivent développer des stratégies de lutte contre les produits contrefaits, en tenant compte des risques éventuels (conséquences possibles de la contrefaçon, coût de la lutte contre la contrefaçon, etc.). Pour réduire la quantité de produits illégaux, il est important de choisir des fournisseurs et des vendeurs fiables, d’accorder plus d’attention aux produits qui sont plus faciles à contrefaire et de créer une interaction avec les autorités dans le domaine du contrôle des contrefaçons.

Dans son intervention, Oksana Kouzmenko a mis en évidence les questions de la relation efficace entre les titulaires de droits et les autorités douanières. Après inscription au registre des douanes, le titulaire du droit doit analyser la compétitivité du produit original et déterminer la part de contrefaçon sur le marché. Pour une protection réussie de la production, une stratégie de protection de la marque doit être développée. Le titulaire du droit doit interagir avec diverses autorités pour protéger la propriété intellectuelle.

Nikolaï Kozlov a partagé avec les participants l’expérience de Nestlé dans le domaine de la lutte contre la contrefaçon. La société a développé un processus spécifique qui évite avec succès la contrefaçon de ses produits. En 5 ans, le nombre de produits contrefaits a été considérablement réduit.

Aksunkar Achimbek a noté dans son intervention que l’épidémie de coronavirus avait joué un rôle de catalyseur dans la transition vers le commerce Internet, faisant des magasins en ligne les principaux canaux de vente. Avec la croissance du volume du commerce en ligne, le nombre de contrefaçons augmenté. Pour lutter, les entreprises doivent développer des méthodes qui fonctionnent hors ligne et en ligne.

La réunion s’est terminée par une discussion au cours de laquelle les participants ont pu poser leurs questions aux intervenants.

Si vous souhaitez recevoir des invitations aux réunions du Comité, veuillez envoyer une demande à comites@ccifr.ru.

Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe