fbpx

Les entreprises françaises ont rencontré Dmitri Kozak

Découvrez nos solutions personnalisées

Plus de détails

Découvrez des territoires à fort potentiel économique
Evolution des formes de propriété des véhicules : exemples de l’autopartage et de la location simple
08.11.2019

Le 8 novembre, la CCI France Russie a organisé un séminaire intitulé « Autopartage VS location simple : la cohabitation des formes habituelles de propriété et des plateformes de partage ». Des représentants du secteur de la location de véhicules, des dirigeants du département des Transports et du développement des infrastructures de transport routier de la ville de Moscou, ainsi que des experts ont participé à la réunion.

Victoria Sinitchkina, directrice des services de conseil aux entreprises du secteur automobile de PwC en Russie, a présenté un rapport sur le marché automobile russe et ses perspectives de développement. Selon l’intervenante, le comportement des consommateurs a changé : progressivement, les milléniaux ne cherchent plus à accumuler et sont plus enclins à la consommation partagée et à l’échange des biens, y compris des véhicules. D’une manière générale, selon les résultats de 2019, un ralentissement de la croissance des ventes de voitures particulières devrait se produire dans le contexte d’une baisse des revenus des ménages et des fluctuations des taux de change.

Parmi les nouvelles tendances, l’augmentation des ventes de véhicules électriques. Selon une estimation optimiste, d’ici 2025, les ventes de voitures électriques atteindront 15 000 unités.  La croissance de ce marché dépendra principalement du volume des aides publiques et du développement des infrastructures associées. Victoria Sinitchkina a souligné qu’étant donné la croissance du marché de la voiture électrique, ses participants devront se concentrer sur la définition d’une stratégie dans le domaine des moteurs, des infrastructures de recharge et de la segmentation du marché.

Alexeï Nazarov, chef de projet du département des transports de la ville de Moscou, a exposé la vision du gouvernement sur l’autopartage et parlé des mesures de soutien et d’incitation existantes. Il a noté le développement de l’autopartage à Moscou, en soulignant la possibilité d’obtenir une autorisation de stationnement à des conditions préférentielles et des subventions. Selon l’intervenant, les principales mesures à prendre pour réglementer le marché de l’autopartage sont les suivantes: les exigences applicables aux opérateurs, les normes relatives aux voitures et aux services, et la transmission de statistiques et de télématique.

Elena Mouradova, associée directrice de BelkaCar, a évoqué le potentiel de l’autopartage en entreprise. Aujourd’hui, BelkaCar est leader du marché B2B avec 5500 véhicules. Elena a évoqué le décret du gouvernement de Moscou « Sur le soutien de la ville aux services de taxi et d’autopartage de la ville de Moscou », qui énumère les exigences de base pour les opérateurs et les véhicules de covoiturage. En moyenne, les opérateurs concluent des contrats de leasing pour une période de deux ans maximum.

Sergueï Solomatine, directeur des ventes et du marketing chez MC Intermark Auto, a retracé l’évolution des contrats de location simple en Russie, en soulignant la différence avec l’autopartage, qui est la propriété exclusive de la voiture. Selon Sergueï, lors de la fourniture du service, le principe du «guichet unique» s’applique: toutes les difficultés techniques et commerciales sont résolues par la société de leasing. En particulier, le cycle de service comprend des étapes allant du calcul du paiement de la location, en passant par l’acquisition et l’assurance d’un véhicule, jusqu’à la vente d’une voiture d’occasion. L’orateur a également évoqué des cas de rachat inverse, lorsqu’une société de leasing acquiert la flotte automobile d’une société.

Photos
Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe