19.06.20 - Nous souhaitons un joyeux anniversaire à Pavel Chinsky, Directeur général de la CCI France Russie
La rencontre networking de la CCI France Russie et de la Chambre de Commerce Américaine en Russie (AmCham) a eu lieu à Moscou
Lire le communiqué
Le gouvernement de l’oblast de Moscou et les entreprises françaises ont discuté des mesures de soutien dans le cadre de l’épidémie de COVID-19
08.05.2020

Le 29 avril, a eu lieu le webinaire organisé avec la participation du gouvernement de l’oblast de Moscou et des représentants des entreprises françaises de la région. L’événement a eu lieu avec le soutien du Comité Coopération régionale de la Chambre de commerce et d’industrie franco-russe (CCI France Russie).

Dans son discours de bienvenue, le directeur général de la CCI France Russie, Pavel Chinsky, a noté que l’oblast de Moscou fait partie des régions où la présence française est la plus forte. Il est important pour les entreprises françaises d’obtenir toutes les mesures de soutien que le gouvernement de l’oblast de Moscou leur fournit actuellement. M.Chinsky a également remercié les participants à la discussion et a noté que la CCI France Russie espère organiser une série de réunions avec les régions, qui permettra d’améliorer l’interaction entre les entreprises et les autorités publiques.

Le gouvernement de l’oblast de Moscou était représenté par Vadim Khromov, vice-premier ministre, et Anton Loginov, vice-ministre des investissements, de l’industrie et des sciences. M. Khromov a noté l’importance du dialogue au cours de la période actuelle, car de nombreuses questions doivent être traitées le plus rapidement possible. Il a également déclaré que les entreprises françaises étaient très importantes pour la région, car la France occupe le troisième rang en termes de présence, et des dizaines de milliers de résidents de l’oblast de Moscou travaillent dans des entreprises françaises. « De nombreuses entreprises françaises sont liées à la vente et à la logistique, certaines des restrictions les impactent, surtout les entreprises non alimentaires et les centres de loisirs », a expliqué l’intervenant. Les mesures de soutien aux grandes entreprises, comme l’a indiqué Vadim Khromov, seront examinées au cas par cas par le gouvernement de l’oblast de Moscou. L’oblast de Moscou a déjà adopté des lois permettant aux propriétaires et bailleurs de grands centres de bénéficier de remises sur les impôts fonciers.

Avant les événements liés à la pandémie de COVID-19, le gouvernement de l’oblast de Moscou entretenait des relations étroites avec les régions françaises d’Ile de France, Auvergne-Rhône-Alpes et Provence-Alpes-Côte d’Azur. Actuellement, la communication se fait uniquement en ligne. Le gouvernement prévoit dans un avenir proche de poursuivre les initiatives envisagées précédemment dans l’industrie alimentaire. M. Khromov espère que dès mai-juin il sera possible d’organiser un nouveau format de road shows qui permettra de communiquer avec les régions sous forme de conférences en ligne, et serait reconnaissant à la CCI France Russie de mettre en œuvre ce dialogue.

Anton Loginov a souligné que la France était un pays prioritaire et mentionné le fait que le ministère de l’Investissement, de l’Industrie et des Sciences de l’oblast de Moscou préparait des événements pour un public francophone.

Vadim Khromov a souligné que le gouvernement était en dialogue permanent avec les entreprises et discutait des mesures de soutien possibles par les banques, de l’obtention de prêts zéro pour le versement des salaires dans les secteurs particulièrement touchés, de la restructuration des dettes et de l’obtention de reports d’impôts pour les petites et moyennes entreprises. Les autorités publiques sont en contact téléphonique avec les grandes entreprises sur les questions de laissez-passer, l’autorisation de travail d’une partie des entreprises et d’autres questions tout aussi importantes.

Johannes Tholey, directeur général d’Auchan en Russie, a ensuite pris la parole. Il a noté qu’à la mi-mars, la demande des consommateurs avait fortement augmenté, jusqu’à 12 fois pour les produits de base dans certains magasins. Dans le même temps, dès l’annonce du régime de confinement, le nombre de clients a diminué de 60%. En moyenne, les revenus ont diminué de 20% par rapport à l’année précédente, et, du fait de l’introduction des laissez-passer, les revenus ont encore baissé de 10 à 30%.

Tholey a déclaré qu’afin de réduire les coûts, Auchan en Russie prend des mesures pour réduire les investissements et optimiser les processus. La sécurité des employés et des clients reste prioritaire pour l’entreprise, par conséquent, toutes les mesures nécessaires ont été prises: équipements de protection individuelle, distanciation sociale et disponibilité de tous les articles nécessaires. Il a souligné le dialogue constructif avec le gouvernement de l’oblast de Moscou, malgré la complexité de la situation. L’entreprise cherche à conserver tout ses employés et espère que les conséquences de la crise économique sur les personnes seront limitées. 

Marina Balabanova, Danone, vice-présidente régionale pour les relations avec les entreprises en Russie et dans la CEI, a déclaré que l’oblast de Moscou était une région spéciale pour Danone. Elle a également noté que le gouvernement de l’oblast de Moscou avait toujours fourni son soutien et son assistance, de même que les régions limitrophes.

Mme Balabanova a déclaré que Danone avait décidé de garantir le paiement de 100% du salaire, y compris des primes, même dans les cas où l’employé se trouve en arrêt maladie ou en congé parental. 

Marina Balabanova a remercié le gouvernement fédéral et le gouvernement de l’oblast d’avoir contribué à réduire à zéro les droits d’importation, ce qui a permis de maintenir les prix de détail sur un certain nombre de produits importants, tels que les aliments pour bébés importés. Le gouvernement fédéral a également autorisé le report du marquage des produits et de la décision sur la gestion des déchets. Marina a également remercié le gouvernement de l’oblast de Moscou, représenté par le ministre de l’Agriculture Andrei Razine, pour son aide dans l’obtention des laissez-passer, la coopération avec les régions voisines et le partage des informations. 

Danone poursuit les projets d’investissement en cours, mais la société éprouve des difficultés d’oredre bureaucratique pour l’inclusion dans la liste des entreprises systémiques. Concernant les mesures sanitaires adoptées dans le cadre de l’épidémie, Marina Balabanova a noté la séparation des équipes, des sites dans les entreprises, la désinfection complète des postes de travail et la création d’une équipe de remplacement.

Vera Boyarkova, chef du siège de communication anti-crise et directrice des ressources humaines de Leroy Merlin, a déclaré que l’entreprise se trouvait dans une situation difficile. Leroy Merlin a été incluse à la liste des entreprises systémiques, mais n’a pas reçu beaucoup d’aide de l’État. Mme Boyarkova a noté que la priorité de l’entreprise est de maintenir les emplois, ce qui devient de plus en plus difficile. Chaque semaine, l’entreprise perd 4 Md RUB avec une baisse des recettes de 80%. L’entreprise fait tout son possible pour préserver les employés les plus vulnérables et continue de leur verser leurs salaires, mais la question se pose de savoir si l’entreprise sera en mesure de payer les impôts et autres paiements obligatoires dans les délais.

L’oblast de Moscou accueille 16 magasins de la société, rapidement passés au format « darkstore ». Tous les employés sont testés au COVID-19, ce qui aide à gérer la situation et à protéger le personnel contre l’infection.

Leroy Merlin attend l’autorisation d’ouvrir ses magasins le plus rapidement possible,  car son modèle économique ne lui permet pas actuellement d’embaucher des salariés supplémentaires pour couvrir la demande des clients pour la livraison des marchandises.

Dmitry Molokanov, directeur général de Michelin, a présenté la réponse de l’entreprise à la situation actuelle et les solutions de reprise. Parmi les objectifs fondamentaux de Michelin, M. Molokanov a souligné la santé et la sécurité des employés, le maintien de l’activité commerciale et du travail des fournisseurs, ainsi que le soutien aux établissements médicaux. Ainsi, l’entreprise fournit des équipements de protection pour les établissements médicaux de Moscou et de la région de Moscou, apporte son soutien aux postes d’ambulance dans le district d’Orekhovo-Zouïevo, où se trouve l’usine de la société, et équipe de pneus Michelin, à titre gracieux, des véhicules d’ambulance dans plusieurs sujets de la Fédération de Russie. 

En ce qui concerne la reconstruction de l’entreprise après la crise, Michelin prévoit d’assurer la sécurité dans le respect des exigences de Rospotrebnadzor, de revenir progressivement au travail présentiel, d’adapter les processus de travail à la demande du marché. Dmitry a souligné que le soutien des partenaires pendant la période de crise et le redémarrage rapide des activités de vente au détail étaient d’importants instuments de relance.

Molokanov a également remercié le gouvernement de l’oblast de Moscou pour son aide à figurer sur la liste des entreprises systémiques, ce qui a permis à l’usine de pneus de reprendre son activité dès la semaine dernière. Il a également souligné que, dans les conditions actuelles, il était nécessaire de reporter, pour un an au moins, la mise en œuvre du programme fédéral de marquage des pneus, ainsi que le Concept de responsabilité élargie du fabricant pour le recyclage des pneus, .

Rafael Zohrabyan, directeur des affaires juridiques et des relations avec les autorités de Saint Gobain en Russie, en Ukraine et dans la CEI, a posé des questions aux représentants du gouvernement de l’oblast de Moscou concernant la reprise des travaux de construction dans la région, sous réserve du respect des normes sanitaires et épidémiologiques et de la possibilité d’obtenir un congé de maladie en cas d’inclusion des infections respiratoires virales aiguës à la liste des maladies dangereuses pour le travail dans les entreprises.

A l’issue des interventions, les participants au webinaire ont pu poser leurs questions.

Au regard des résultats du webinaire, les représentants du gouvernement de l’oblast de Moscou ont proposé de tenir une deuxième réunion avec les entreprises en mai.

La modératrice du webinaire était Lidia Soutormina, directrice des événements, CCI France Russie.

Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe