fbpx

Venez en famille !

Découvrez nos solutions personnalisées

Plus de détails

Découvrez les territoires à fort potentiel économique
Réunion conjointe des Comités Santé et RSE: la santé des employés, valeur de base de la société  
21.06.2019

Le 20 juin, les participants à la réunion conjointe des Comités Santé et RSE ont discuté des stratégies d’amélioration de la vie et de la santé des employés 

La réunion a été ouverte par Yana Kotukhova, co-présidente du Comité Santé, Directrice des affaires gouvernementales pour la CEI et l’UEE de Servier. Selon elle, aujourd’hui, de nombreuses sociétés russes mettent au premier plan le mode de vie sain comme éthique d’entreprise. 

Dans la première partie de la réunion, Natalia Krasnionkova, directrice du Département chargé des relations avec les compagnies d’assurance et les entreprises clientes du Groupe Medsi, a partagé l’expérience de sa société en matière de services pour l’amélioration de la qualité de vie des employés. Natalia a souligné qu’avec l’augmentation de la concurrence sur le marché du travail, les entreprises sont intéressées par la fidélisation des employés. Le groupe de sociétés MEDSI propose à ses clients une large gamme d’options pour la promotion d’un mode de vie sain: des cycles de conférences sur une alimentation saine, des consultations avec des experts, des examens diagnostics mobiles, des lettres d’information sur les moyens de combattre le stress. Natalia a attiré l’attention du public sur le fait que l’introduction de ces programmes au sein de l’entreprise est bénéfique tant aux employeurs qu’aux employés. 

Serafima Eremenko, Digital Marketing & PR Manager, Bonduelle, et Marina Chalak, responsable des communications externes, Danone Russie, ont présenté au public un rapport conjoint sur la promotion d’un mode de vie sain dans l’entreprise. 

La représentante de la société Bonduelle a parlé de l’expérience de la création d’un bureau vert. Pour l’aménagement de ses bureaux, Bonduelle utilise exclusivement des matériaux écologiques. Les employés de la sociétés suivent les règles d’une philosophie qui inclut l’efficacité énergétique, le tri des déchets, le refus du plastique et l’utilisation massive de plantes vertes. Ainsi, les conditions de travail dans les bureaux de la société ont été optimisées. Les efforts de la société ont reçu l’approbation du gouvernement de Moscou.  

Marina Chalak, responsable des communications externes, Danone Russie, a présenté un rapport sur le projet de formation en ligne pour la promotion d’une alimentation saine pour les enfants d’âge scolaire. Selon Marina, l’acquisition d’habitudes alimentaires saines est une problématique de première importance, car, selon les statistiques de 2018, 30% des enfants présentent un excès de poids et 18% sont obèses. Danone, avec le soutien de l’Institut de recherche sur l’alimentation a élaboré un cours spécial sur l’alimentation saine des enfants en âge scolaire. Le projet a été introduit dans 6 régions russes et concerne plus de 3000 enfants. Il a reçu un accueil favorable des parents et des enseignants. Les enquêtes ont démontré que les enfants accordent désormais plus d’attention à leur alimentation et ont changé leurs habitudes alimentaires. A l’avenir, le projet sera accessible à un public plus large.  

Evelina Gretchkova, Responsable des relations publiques médicales chez Danone, a parlé au public de la formation “Courrier de la santé” suivie par tous les employés de Danone. L’objectif du projet est de modifier les habitudes alimentaires des employés, et de diffuser des informations fiables sur une alimentation saine et de fidéliser les employés. La première formation a eu lieu en 2008, depuis, Danone ne cesse d’améliorer son programme. Depuis 2013, près de 4000 employés de Danone ont reçu cette formation. En 2019, Danone a commencé à numériser le projet, ce qui a permet de toucher un public considérable tout en réduisant les dépenses de la société pour la protection de la santé.  

A la fin de réunion, Irina Raskina, Directrice générale Bioinnovex, a parlé des principales tendances de développement du marché des compléments bio en France. Elle a souligné que ce marché représentait près de 1,62 Md EUR et affichait une croissance de 5,3% en moyenne. En général, les Français utilisent les compléments bio pour renforcer le tonus, perdre du poids, améliorer la digestion et lutter contre le stress et la fatigue. 40% des Français estiment que les compléments bio ont influence positive sur leur santé. En parlant de la Russie, Irina souligne qu’actuellement il est difficile d’évaluer le marché russe des compléments alimentaires, car il n’existe pas de critères précis d’évaluation et que le rapport qualité-prix ne correspond pas toujours à la réalité. 

En conclusion, les participants ont pu échanger leurs points de vue et poser leurs questions.

Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe