fbpx

COVID-19: Régime de confinement à partir du 30 mars à Moscou et dans l’Oblast de Moscou

Analyse de l’intervention télévisée de Vladimir Poutine du 25 mars

COVID-19 : ACTUALITÉS
Gestion du fonds de roulement. Interventions d’experts des sociétés HSBC et KPMG
13.11.2019

Le 13 novembre, lors d’un petit déjeuner d’affaires organisé à la CCI France Russie, les experts des sociétés HSBC et KPMG ont partagé avec des directeurs financiers leur expérience en matière de gestion de fonds de roulement.

Anton Mitrofanov, associé de KPMG, a parlé de la structure et des fonctions du fonds de roulement. Selon lui, le fonds de roulement est l’une des quatre composantes du capital de l’entreprise, mais les dirigeants de la société sous-estiment souvent son rôle dans le financement interne. Pourtant, même de petites modifications du fonds de roulement permettent de dégager des montants importants. Il a souligné deux conditions importantes pour l’organisation des finances de l’entreprise: premièrement, bien que le fonds de roulement soit composé de nombreuses parties, il est important de les considérer globalement comme un fonds de roulement. Deuxièmement, cela nécessite une personne distincte dans l’entreprise qui appréhende la situation dans son ensemble (par exemple, le directeur financier).

Selon les intervenants, le fonds de roulement doit être aussi réduit que possible (dans le commerce de détail, il peut même être négatif). Pour réduire le fonds de roulement, il convient de rechercher des opportunités à chaque étape des relations avec les fournisseurs. Sur l’exemple de leurs propres cas, les intervenants ont examiné plusieurs options d’optimisation, dont l’une des plus simples et des plus efficaces est l’augmentation du délai de paiement des créances aux fournisseurs.

Shivali Sitters (HSBC) a présenté les résultats de ses recherches sur huit secteurs du marché russe, où le fonds de roulement des entreprises était étudié en rapport avec d’autres indicateurs financiers. L’intervenante a noté que le pourcentage de fonds de roulement varie considérablement d’une entreprise à l’autre, et ce au sein d’un même secteur, car de nombreux paramètres influent sur sa quantité et son efficacité, par exemple, la présence de l’entreprise sur les marchés internationaux.

Anton Savotine (chef du département du financement commercial, HSBC) a également évoqué une nouvelle tendance mondiale utilisée par la plupart des entreprises mondiales du Top 500, mais qui est très peu présente en Russie : le remplacement du système Supplied Finance par le système Dynamic Discounting, lorsque, pour libérer le fonds de roulement gelé en devises étrangères (sa rentabilité est négative), la société annonce aux fournisseurs qu’elle peut payer ses créances plus tôt mais en échange de conditions préférentielles. Ce principe fonctionne bien avec les petits fournisseurs, pour qui ce mode de financement est souvent plus pratique que le financement bancaire et dont les deux parties retirent des avantages importants.

Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe