19.06.20 - Nous souhaitons un joyeux anniversaire à Pavel Chinsky, Directeur général de la CCI France Russie
La rencontre networking de la CCI France Russie et de la Chambre de Commerce Américaine en Russie (AmCham) a eu lieu à Moscou
Lire le communiqué
Le « Forum franco-russe : l’énergie verte » s’est tenu dans le cadre du Forum International de l’Énergie de la RIEF 2021 à Saint-Pétersbourg
29.04.2021

Le 21 avril, dans le cadre du Forum International de l'Énergie (RIEF 2021) de Saint-Pétersbourg, la Chambre de Commerce et d’Industrie Franco-Russe (CCI France Russie) a organisé le « Forum franco-russe : l’énergie verte » au cours duquel des experts d’entreprises russes et françaises ont pu discuter de l'importance du développement de sources d'énergie renouvelables. L'événement a eu lieu avec le soutien du Comité Coopération régionale et du Comité Industrie et production de la CCI France Russie.

Les énergies alternatives, l'écologie et l'efficacité énergétique sont des problématiques centrales des économies des pays développés. Elles représentent aussi des pistes prometteuses en termes de coopération entre la France, pays leader dans le domaine des énergies renouvelables, et la Russie, puissance énergétique mondiale.

Ce sont Pascal Sliwanski, Consul général de France à Saint-Pétersbourg, et Olga Belyakova, directrice adjointe de la CCI France Russie qui ont ouvert l’évènement par une allocution de bienvenue.

Le président du Comité de l'industrie et de la production de la CCI France Russie, Rafael Zohrabyan, Directeur des affaires juridiques et des relations gouvernementales chez Saint Gobain, a participé à l’animation du « Forum franco-russe : l’énergie verte ». Aussi, il y a évoqué l’objectif global de la société : atteindre la neutralité carbone d'ici 2050. En effet, la société a mis en œuvre des plans précis pour atteindre cet objectif dans tous les domaines d'activité, et dans tous les pays dans lesquels elle est présente, et parraine ainsi des projets environnementaux relevant du quotidien, à petite échelle, pour ses employés dans le monde entier.

Selon Nikolaï Mazaev, directeur commercial B2B chez Michelin, la mobilité à l'hydrogène deviendra à l'avenir un vecteur énergétique incontournable de la mobilité écologique. L'orateur a mentionné les activités de la société visant à soutenir le développement de l’hydrogène en tant qu’énergie, dans le cadre de la stratégie de transport durable.

Roman Ichmoukhametov, juriste, associé chez Baker McKenzie, a mis l'accent sur les principaux moteurs du marché des énergies renouvelables sur la scène internationale : la demande des entreprises pour des mécanismes « verts » et innovants dans la structuration de projets. Roman a également parlé des options possibles dans l’organisation de projets dans le domaine de l'énergie hydrogène et de l’ingénierie, ainsi que des méthodes d'investissement spécifiques potentiellement applicables à ces projets.

L'utilisation de combustibles secondaires à partir de déchets dans les entreprises de l'industrie du ciment, selon Vitaly Bogatchenko, directeur des relations d'entreprise chez LafargeHolcim Russie, permet non seulement d'économiser de manière significative les combustibles non renouvelables, mais aussi de résoudre en partie le problème de la gestion des déchets : utiliser intégralement cette ressource matérielle et ne pas laisser de cendres après la combustion, réduisant, de cette manière, l'impact négatif sur l'environnement.

Comme l'a souligné Alexeï Parshikov, directeur du développement commercial chez « Electroshield – TM Samara » (membre du groupe Schneider Electric), la société se positionne comme un des leaders en Russie, dans la fourniture d'équipements pour l'industrie des énergies renouvelables. Cette société est forte de sa vaste expérience, et de ses succès, dans la fourniture de produits pour les centrales électriques solaires et les installations éoliennes. Le président a salué les initiatives telles que le forum sur l'énergie verte, le qualifiant de « plate-forme précieuse pour l'échange d'expériences et d'idées, entre entreprises de pays et de secteurs économiques différents ».

« En portant leur attention sur les normes mondiales, de plus en plus d'entreprises russes cherchent à réduire l'empreinte carbone de leurs produits, et choisissent l'utilisation de sources d'énergie renouvelables », a déclaré Nikolaï Popov, directeur général de Hevel Retail. Les sociétés pétrolières et gazières Gazprom Neft et Lukoil ont construit des centrales électriques solaires sur leurs sites ; des centrales de différentes capacités ont été effectivement utilisées par les propriétaires de stations-service, d'entreprises commerciales et de centres logistiques afin de réduire les coûts relatifs à l’électricité, dans une conscience croissante de la responsabilité environnementale.

La CCI France Russie remercie les intervenants, le modérateur et les auditeurs du forum pour leur participation active à l'événement.

Photos
Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe