fbpx

Missions d'affaires dans les régions russes, dans les pays de la CEI et en France

Achetez vos billets dès maintenant !

Plus de détails

Plus de détails
Le marché du financement commercial : en route vers le numérique
29.04.2019

Le 24 avril, dans les locaux de la CCI France Russie, a eu lieu le petit déjeuner d’affaires « Le marché du financement commercial : instruments et techniques efficaces dans la situation économique actuelle » en présence d’Evgueni Kochelev, Olga Alekseenko et Alexeï Iankov, experts de Rosbank.

La réunion a commencé par l’intervention d’Evgueni Kochelev, analyste senior de Rosbank, qui a parlé de la situation de l’économie russe en 2019. Selon l’expert, l’année a très bien commencé : la dynamique de la croissance du PIB s’est améliorée, les prix du pétrole ont augmenté grâce aux sanctions des Etats-Unis contre le Venezuela et l’Iran, l’inflation affiche une baisse progressive. Pourtant, l’économie russe reste menacée, notamment, par les risques de nouvelles sanctions et l’éventualité d’une nouvelle guerre commerciale entre les Etats-Unis et la Chine. Evgueni reste cependant très optimiste en ce qui concerne les perspectives économiques de la Russie.

Cette intervention a été suivie de celle d’Olga Alekseenko, Head of Business Animation, Trade Finance de Rosbank, qui a parlé de la place de la Russie dans le commerce international et des instruments de financement commercial. Selon Olga, le commerce russe s’est adapté aux nouvelles conditions économiques : on note une croissance des exportations et des importations. Les pays européens restent les principaux partenaires de commerce extérieur de la Russie : la part de l’UE représente 43% du total des échanges. Olga a souligné que la structure du commerce extérieur change et la part des exportations autres que celles des matières premières augmente progressivement. Par ailleurs, Olga a souligné les principales tendances du développement du commerce extérieur russe en 2019 : réorientation progressive sur la région Asie-Pacifique, rétablissement du volume des échanges avec les pays de l’UE, baisse de la dépendance des prix des hydrocarbures.

La deuxième partie de l’intervention d’Olga a été consacrée aux instruments de financement commercial. Pour Olga, des instruments comme le crédit documentaire et la garantie bancaire constituent un puissant levier pour attirer les financements. Pourtant, il existe des barrières qui  empêchent la diffusion large de ces instruments : un coût relativement élevé des transactions et la nécessité de présenter des documents papier. Selon Olga, une des possibilités serait la création de plateformes commerciales numériques de type blockchain. Cependant, la Russie s’adapte assez lentement en raison de l’absence d’infrastructures développées et de pratiques juridiques correspondantes.

Les conclusions ont été tirées par Alexeï Iankov, Head of Trade Finance Products & Network Management de Rosbank, qui a présenté à partir d’exemples concrets la mise en oeuvre des instruments de financement commercial. Alexeï a particulièrement attiré l’attention sur les nuances de l’établissement des contrats de garantie bancaire en expliquant aux participants à la réunion quels étaient les pièges dans ce domaine.

A la fin de la réunion, les participants ont pu discuter et échanger leurs opinions.

Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe