fbpx

Les autorités de Moscou ont annoncé une période de jours fériés du 28 octobre au 7 novembre

Communiqué joint de la CCI France Russie, des CCE et de l’AEB concernant la décision de justice prise dans l’affaire Baring Vostok
Pavel Chinsky, directeur général de la CCI France Russie, est intervenu lors du dialogue d’affaires « Russie-Europe » dans le cadre du Forum économique oriental VEF-2021
03.09.2021

Le 2 septembre, le dialogue d’affaires Russie-Europe s’est tenu dans le cadre du programme d’affaires du V Forum économique oriental. La session était co-organisée par la CCI France Russie, l’Association of European Businesses (AEB) et la Corporation de développement de l’Extrême-Orient.

La discussion a porté sur les relations de la Russie avec ses partenaires européens dans le domaine du changement climatique et du développement de l’économie bas carbone en Extrême-Orient et dans l’Arctique. Parmi les intervenants, une majorité d’entreprises françaises était présente.

L’Extrême-Orient est une région extrêmement attractive pour les investisseurs français. Pavel Chinsky, directeur général de la CCI France Russie, a rappelé que durant la pandémie, les investisseurs français ont rencontré en visioconférence Youri Troutnev, Vice-Premier ministre de la Fédération de Russie, représentant plénipotentiaire du Président de la Fédération de Russie dans le District fédéral extrême-oriental.

En juillet, la CCI France Russie a organisé une mission d’affaires des entreprises membres de la Chambre en Extrême-Orient. Plus de 20 entreprises ont participé à la mission, ce qui prouve leur intérêt à l’égard de la région. De nombreux secteurs étaient représentés (énergie, pharmaceutique, BTP, logistique, ingénierie, etc.), témoignant d’un potentiel de coopération et d’investissement diversifié. Cinq entreprises de la délégation ont participé à la table ronde citée.

Dans son intervention, Dmitri Grigoriev, directeur général Russie d’E.ON Connecting Energies, a présenté le bilan de l’activité de la société dans la région suite au déplacement d’une délégation de la CCI France Russie en juin dernier. L’entreprise souhaite développer la production décentralisée utilisant des sources d’énergie renouvelables. 

Alexeï Tchekounkov, ministre chargé du développement de l’Extrême-Orient et de l’Arctique, a souligné les vastes perspectives qui s’ouvrent aux entreprises européennes en Extrême-Orient et dans l’Arctique. La région est riche en ressources naturelles et son potentiel logistique est unique. « Le développement rapide de l’Asie, le développement de la route maritime du Nord et l’agenda environnemental représentent une opportunité historique pour le développement de l’Extrême-Orient. ». Sur injonction du président russe Vladimir Poutine, la région a créé et offre les conditions les plus favorables pour les entreprises en Russie.

François Borgida, vice-président pour la Russie de TotalEnergies, a présenté la stratégie d’entreprise de la société, notamment dans le domaine du climat, de la décarbonation et des énergies renouvelables, dans laquelle la Russie reste l’un des pays les plus importants pour l’activité de l’entreprise, notamment dans le domaine de la mise en œuvre de projets innovants de production et de commercialisation de GNL à grande échelle.

Orange Business Services travaille au développement de la Route Maritime du Nord. Alexandre Malikov, vice-président pour le développement, a souligné que l’entreprise a mis en place les communications sur toute la longueur du trajet.

La France contribue également au développement du potentiel touristique de la région. Alexis Delaroff, directeur général d’Accor Russie, Géorgie, Ukraine et CEI, a parlé de la construction achevée d’hôtels à Blagovechtchensk et à Vladivostok, ainsi que des trois projets en cours de signature.

Dans le cadre de la table ronde, la société française POMA S.A.S. a également fait part de ses projets de développement dans la région. Anton Tchoudaev, directeur général en Russie, a noté qu’en 2023, la société lancera le téléphérique Blagovechtchensk – Heihe. Les dirigeants des sociétés Atos, Equinor, Hyve, Rusatom Overseas, RusHydro, Smoove sont également intervenus à la session.

Denis Boutsaev, directeur général de l’Opérateur écologique russe, a parlé des normes vertes sur le marché de la valorisation des déchets en Russie et en Europe. Il a souligné que le ministère du Développement économique travaille à la création de normes unifiées en Russie, similaires aux normes européennes.

Comme souligné par Tadzio Schilling, directeur général de l’AEB et modérateur de la table ronde, en Extrême-Orient, le thème de l’économie verte est particulièrement important pour la préservation de l’équilibre écologique mondial. Le vecteur écologique de développement est reconnu par la Russie et par l’Europe comme un axe essentiel d’interaction.

Autorisation
*
*
Réinitialiser votre mot de passe